Vous êtes l’heureux propriétaire d’un cabriolet ou vous avez l’intention d’en acheter un ! Vous souhaitez ressentir le plaisir de rouler les cheveux au vent et sentir le soleil sur votre peau sans pour autant avoir la marque du camionneur…Diriez-vous que vous faite tout le nécessaire pour garder votre capote en bon état ? De l’entretien au lavage, jusqu’à la protection, nous passons en revue l’ensemble des étapes importantes à répéter au fil de l’année sans oublier les joints et les charnières ! 

1 / Quelle est la matière de votre capote ? 

En premier, pour opter pour le bon entretien il est important de connaître en détail votre capote et surtout quelle est la matière utilisée, vinyle (matière plastique) ou tissu ? Avec un bon entretien spécifique elle gardera son état d’origine et surtout qu’elle vous protège des intempéries.

a) Capote en vinyle

Une capote en vinyle est moins fragile, plus facile d’entretien et imperméable. C’est le matériau que les fabricants utilisent aussi pour les vitres flexibles à l’arrière des capotes.

Capote cabriolet vinyle

b) Capote en tissu

A l’inverse, une capote en tissu n’est pas imperméable, par conséquent il faudra redoubler de vigilance lorsque vous choisirez le produit de protection. C’est le principal inconvénient, sinon les deux s’entretiennent très bien.

2/ Comment bien laver la capote de son cabriolet ?

Les propriétaires de cabriolet le savent bien, l’entretien de la capote n’est pas à négliger et requiert un traitement particulier ! Néanmoins avec un peu de vigilance, de rigueur et d’amour, ces quelques étapes vous sembleront anodines. A savoir, plus vous êtes régulier, moins de temps vous y passerez et vous avez toujours WashMee installée sur votre mobile pour faire appel à l’un de nos partenaires ! 😉 

a) Un entretien mensuel

Au moins une fois par mois, si votre capote n’est pas sale ou si vous ne venez pas de traverser une grosse période de mauvais temps, il est important de rincer votre capote.
Pour cela répétez ces étapes dans l’ordre :

  1. Passez une brosse douce de l’avant vers l’arrière (geste droit) sur votre capote pour retirer le plus de poussière, saleté…
  2. Avec un jet d’eau claire dans une station haute pression, passez le jet à une distance de 30 cm pour ne pas abîmer la toile, encore une fois d’avant en arrière, en faisant bien attention que toutes les poussières et saleté partent. 
    On ne vous précise pas mais avant cette étape vous aurez bien accroché votre capote et assuré que vos joints sont étanches sinon…ce sera un lavage extérieur, intérieur ! 
  3. Séchez votre capote avec un chiffon microfibre ou une peau de chamois. Ne surtout pas utiliser de chiffon ou autres tissus qui laisseront des pelures sur la capote. 
  4. Laissez sécher entièrement votre capote.

Note : pour les capotes en tissu vous pouvez utiliser un aspirateur à eau si cela vous est mis à disposition. 

b) L’entretient en cas de taches

Vous avez détecté des taches de moisissure, de pollen, de fiente d’oiseau… ? On vous l’accord, cela n’est pas évident à repérer, mais on fait confiance à votre œil de lynx !  Si votre capote est sale, votre voiture l’est sûrement aussi ! Nous vous conseillons vivement de faire appel à l’un de nos partenaires qui saura laver et entretenir l’intégralité de votre cabriolet. Vous n’avez qu’à vous rendre sur notre appli ou site web pour sélectionner un professionnel près de chez vous.

Si vous souhaitez le faire par vous-même, vous devez acheter des produits spéciaux pour capotes vinyle ou tissu Vous les trouverez dans les magasins spécialisés tels que Autobac ou Norauto. Un shampoing classique comporte souvent des exhausteurs de brillance ce qui aura pour résultat une capote qui absorbe toutes les saletés.

Pour le cabriolet la carrosserie et l’intérieur vous pouvez opter sur des produits naturels et vous pouvez retrouver toutes nos astuces dans notre E-book gratuit !

Astuces naturelles pour entretenir votre voiture

Note : ne surtout pas utiliser d’eau de javel, détergent, alcool et vinaigre car cela aura pour effet de détérioration de votre capote. L’ammoniac et l’alcool vont assécher le tissu et assombrir le vinyle. 

Lorsque vous souhaitez laver votre capote, assurez-vous d’être dans un lieu ombragé et non en lien direct avec le soleil. De plus, prévoyez le temps nécessaire pour laver l’intégralité de votre capote et non seulement les taches car cela résulterait à avoir une capote dont la couleur n’est pas homogène. 

Suivez les instructions sur la bouteille, en général, les étapes restent identiques : 

  1. Étalez le produit sur l’ensemble de la capote et frottez avec une brosse douce. Pour savoir si la brosse est en adéquation avec la capote, testez-la sur le revers de votre main. Si elle ne vous écorche pas c’est que vous pouvez l’utiliser.
  2. Si vous détectez des taches plus persistantes, aspergez un peu de produit sur la tache et attendez 15-20 minutes avant de frotter gentiment avec une brosse douce.
  3.  Rincez et assurez-vous que le produit et les saletés ont été ôtés. 
  4.  Laissez sécher si possible au soleil pour aller plus vite. Vous pouvez aussi utilisez un chiffon microfibre ou une peau de chamois. Ne négligez pas le séchage et assurément que l’intégralité de la capte soit sèche avant tout autre traitement. 

3/ Protéger et imperméabiliser la capote de son cabriolet

a) Imperméabiliser et prévenir contre les impacts des UV

Une capote de cabriolet n’est pas en tôle, par conséquent elle ne peut pas vous protéger de la même manière ! 

Comme pour le lavage, il faut utiliser des produits dédiés à la protection du tissu ou du vinyle. La longévité de protection varie mais en moyenne il est recommandé de refaire ce traitement tous les 1 à 2 mois. 

Les étapes à suivre : 

  1. Secouez bien le produit avant et lors de l’application. 
  2. Appliquez le produit sur une toile sèche et propre, lors d’une journée sans vent ou dans un lieu protégé des courants d’air. Si vous le pouvez, protégez les autres parties de votre cabriolet afin d’éviter des éclaboussures du produit. Pulvérisez le protecteur de manière uniforme sur l’ensemble de la capote.
  3.  Laissez sécher au soleil au moins 15 minutes en fonction du temps et recommencez. Appliquez au moins 3 couches tout en laissant bien sécher entre les couches ! 
  4. Avec un chiffon microfibre enlever les projections sur les autres parties.
Cabriolet sous la pluie

b) Nettoyer et protéger la vitre arrière de votre cabriolet.

Vous avez la chance d’avoir une vitre souple à l’arrière de votre capote ? C’est souvent le cas pour les capotes en vinyle car la vitre est fabriquée avec le même matériau. 

Au contact des UV, elle peut rapidement jaunir, se dessécher et craquer. Plus encore que la toile car lorsqu’elle est repliée, les parties de la vitre frottent avec le mouvement de la voiture. 

Si vous êtes partie pour nettoyer vous-même votre capote, lors de l’achat des produits, achetez aussi un produit dédié au lavage et à la protection de votre vitre arrière. 

Les étapes : 

  1. Retirez le plus de saleté et poussière avec un chiffon microfibre et procédez à son lavage en même temps que le reste de la capote sans utiliser de brosse. Vous risquerez de la rayer.
  2. Lorsqu’elle est totalement sèche, appliquer le produit protecteur en lisant la notice. Ce type de produit va avoir deux actions : celui de polir et de protéger. Par conséquent le produit n’est pas à appliquer directement sur la vitre mais à l’aide d’un chiffon microfibre propre. Vous pouvez appliquer le produit des deux côtés de la vitre (intérieur et extérieur). 

c) Les bonnes pratiques pour la protéger la capote de son cabriolet au quotidien

Lorsque vous utilisez votre cabriolet : 

  1. Assurez-vous que la capote ne comporte pas de déchirures ou craquelures qui pourraient si cela n’est pas repris à temps vous générer des frais supplémentaires.
  2. Lorsque vous décapotez votre cabriolet la capote doit être sèche. Autrement de la moisissure peut se développer.
  3. Assurez-vous que l’eau perle sur la capote et ne forme pas des “flaques”. Autrement il faudra l’imperméabiliser à nouveau. 
  4. Une capote ne pourrait fonctionner correctement sans des joints et des charnières.
    Appliquez régulièrement (2 à 3 fois par an) de l’huile dans les charnières et lavez vos joints avec un savon contenant de la silicone pour éviter qu’ils ne deviennent poreux. 

C’est en ménageant sa monture qu’on va loin ! 

Femme sur cabriolet heureuse

Conclusion

Vous voilà paré pour entretenir la capote de votre cabriolet ou coupé cabriolet ! 

Pour résumer, il est important de connaître la matière de la capote et de choisir des produits adaptés. Toujours laver sa voiture à l’ombre, la laisser sécher au soleil et attendre qu’elle soit totalement sèche avant de replier la capote ou d’appliquer un produit protecteur. Pour les produits protecteurs, appliquer en moyenne 3 couches à intervalle de 15 minutes. Ne pas négligez les joints et les attaches en lavant les joints et en graissant les charnières. 

Si la lecture de cet article vous a démotivé, sachez que nos partenaires engagés sont des professionnels qui auront les produits adaptés et sauront nettoyer l’intégralité de votre véhicule. 

Vous pouvez comparer leurs offres et commander votre prochain lavage à domicile ou en centre en quelques clics sur notre App ou notre site web !