Suite à la nouvelle réglementation du permis moto et aux circonstances qui marquent 2020, les ventes de 2 roues explosent. Pour vous aider à laver et entretenir votre scooter ou votre moto, nous vous confions toutes nos astuces pour votre (futur) bolide en bon état et ainsi en profiter toute l’année.

Vous verrez que le lavage de votre 2 roues est simple et rapide si vous l’entretenez régulièrement.

Nos laveurs sont des experts dans le domaine du lavage de véhicules. Pour chaque catégorie ils utilisent des produits spéciaux qui garantissent un résultat comme neuf à chaque intervention.
Plus qu’un gain de temps, vous avez la garantie d’un travail minutieux et adapté à votre planning. Pour découvrir nos laveurs près de chez vous ou de votre bureau, téléchargez l’application WashMee ou visitez notre site web WashMee.fr.  

1 / Le lavage d’un 2 roues ça se prépare

A l’inverse d’une voiture ou d’un camion, il est impossible de laver sa moto dans un centre automatique et le lavage haute pression est très fortement déconseillé, au risque d’abîmer la peinture et d’injecter de l’eau au niveau du moteur et pièces mécaniques.

Par conséquent, le lavage de sa moto se prévoit. Cette préparation sera la clé d’un résultat réussit !

a) Toujours laver son 2 roues une fois refroidie

Alors que vous revenez d’une balade en moto, vous vous apercevez qu’elle est sale. Il vous reste 30 minutes et vous vous dites que c’est le bon moment. Vous avez tort à 100% ! Vous risquerez d’abimer les composants de votre 2 roues qui avec la chaleur se sont dilatés. Une différence trop importante de température aura pour effet de rétracter ces pièces et de les endommager.  
Notre conseil, garez votre moto à l’ombre et laissez-lui le temps de refroidir pendant que vous préparez les produits et ustensiles spécifiques à son entretien.

b) Utiliser des produits et ustensiles dédiés aux 2 roues

Comme une voiture, les 2 roues ont leurs propres spécificités. Vous ne pouvez pas utiliser n’importe quel produit ni vous servir de ceux qui vous servent à nettoyer votre voiture Rendez-vous d’en un magasin spécialisé ou dans le rayon auto de votre supermarché.

Liste :

  • dégraissant
  • shampooing spécial moto
  • produit de protection de selle (cuir ou vinyle)
  • lubrifiant
  • gant et chiffons microfibre spécifique moto
  • brosse pour les roues
  • brosse plus douce pour les parties difficiles d’accès et mécaniques. 
Motard et moto en communion

2 / Les étapes clés d’un nettoyage complet et minutieux

Comme pour tout, il est préférable d’avoir les techniques et astuces pour gagner du temps tout en obtenant résultat professionnel ! Pour ce faire, nous vous détaillons les étapes et nous y ajoutons quelques recommandations.

a) Dégraisser et laver la chaine et les roues

La première chose à faire lorsque vous entamez le lavage de votre 2 roues, c’est de dégraisser de votre chaine et de vos roues. Si vous ne faites pas cela en premier, vous risquez de projeter ou étaler de la graisse sur les autres parties de votre moto lors des étapes suivantes. 
Le nettoyage de la chaine permet aussi de la garder en bon état plus longtemps et d’éviter que des saletés s’accumulent avec la graisse.

Munissez-vous d’un dégraissant spécial 2 roues et d’un gant microfibre qui sera dédié à cette étape. 
Si vous n’avez pas eu le temps d’acheter un produit spécial, vous pouvez toujours utilisez un peu de liquide vaisselle et surtout beaucoup d’eau pour éviter le surplus de mousse et l’aspect collant. 


À l’aide du gant microfibre étalez et frottez les roues puis la chaine jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de graisse, ni de saleté. Vous pouvez aussi en profiter pour nettoyer votre béquille souvent elle aussi très grasse et sale. 
Attention : ne surtout pas utiliser d’éponge abrasive ni de chiffon abimé (ou vos anciens vêtements recyclés en chiffons).

b) Laver les pièces difficiles d’accès et les pièces mécaniques

Cette partie sera très différente en fonction des modèles de motos…
À l’aide d’un détergent spécifique et d’une brosse à poils souples, passez sur toutes les parties qui comportent des petits recoins : guidon, commandes, stries du moteur (il peut être protégé par une coque).  Vous l’aurez compris, on parle de chaque partie non rectiligne ! Néanmoins, pas besoin de rincer car ce sera fait à la prochaine étape. 

Moto, avec focus au niveau du moteur et intersections difficiles d'accès.

c) Nettoyer les parties non sensibles du 2 roues

Maintenant que votre moto est bien dégraissée, et que toutes les saletés dans les interstices sont ôtées, il est temps de passer au corps du véhicule. 
Même si cela peut vous paraître « pratique », le jet haute pression est à utiliser que si vous avez une certaine expérience. Vous risqueriez d’abîmer le vernis voire pire ôter la peinture à certain endroit. 

De plus, à l’instar des voitures, ne laissez pas votre moto en plein soleil lorsque vous la lavez. Elle doit être froide afin d’éviter les fortes transitions de chaleur et le résultat sera meilleur si le soleil ne tape pas sur le véhicule.

Enfin, bouchez votre pot d’échappement pour éviter que de l’eau ne s’infiltre dedans et cause des dégâts. Avec un jet doux ou à l’aide d’un seau, humidifiez votre 2 roues pour ôter les premières saletés et le détergent utilisé précédemment. Si vous sortez de l’hiver et que vous avez roulé sur des routes salées, l’eau permettra de dissoudre le sel qui risque de créer des micro-rayures. 

Après ce prélavage, optez pour une éponge douce ou un tissu et un seau d’eau froide. Frottez toutes les parties pour enlever les derniers résidus. Avec un peu d’huile de coude, vous viendrez à bout même des saletés les plus réticentes. 

Note : toujours commencer par le haut et terminer par les roues

Optionnel : si vous avez un 2 roues avec des plastiques, utilisez un détergent pour plastique, un seau et une éponge propre pour les nettoyer. 

Quand tout vous semble propre, il est temps de rincer à l’eau claire sans pression puis de directement l’essuyer avec une peau de chamois. Les 2 roues n’aiment pas l’eau, par conséquent il ne faut pas attendre que l’eau stagne. De l’eau stagnante va créer de la corrosion.
Pour les parties inaccessibles tel que le moteur, démarrez votre moto quelques minutes. 

Téléchargez gratuitement notre e-book et découvrez nos conseils naturels pour entretenir votre véhicule

3 / Finitions pour un 2 roues protégé

a) Protéger la selle

Votre selle est généralement soit en vinyle soit en cuir. Dans les 2 cas, pour la garder en bon état et éviter que la mousse à l’intérieur ne moisisse ou que le cuir craquelle, il est important de la protéger. Avant d’appliquer le moindre produit, assurez-vous qu’elle soit bien sèche. En fonction de la matière, adaptez votre achat d’un produit spécifique et appliquez-le comme indiqué.

b) Cirer la carrosserie, le plastiques et chromes

Maintenant que votre selle est protégée, il est temps de protéger le corps de votre 2 roues en lui appliquant une cire spéciale 2 roues. En fonction des parties à protéger vous devrez changer de produit. La surface étant propre et sèche, vous pouvez y aller !
Commencez par les plastiques, puis la carrosserie et terminez par les chromes. 
Avant chaque application, testez le produit sur une partie non visible afin de vous assurer du rendu.

À l’aide du petit tampon (fourni généralement avec le produit), réalisez des lignes droites (surtout pas des cercles) et assurez-vous que le produit soit appliqué de manière uniforme.  
Réalisez cette étape sur les 3 différents matériaux précédemment cités en faisant attention que chaque cire ne touche pas les autres parties. 

Cette étape n’est pas obligatoire à chaque lavage mais apporte un effet brillant et aide à votre véhicule à affronter les intempéries. Il est recommandé d’appliquer une cire à chaque grosse saison (hiver et été) et de bien lire la notice ou alors prenez conseil auprès d’un spécialiste.

c) Lubrifier les pièces métalliques

Nous voici à la dernière étape ! Nous fermons la boucle en lubrifiant les parties où la graisse et les saletés ont été ôtées à la première étape. En plus de la chaine, pensez bien à graisser le hayon de la béquille et des câbles. Ne négligez pas cette tâche surtout pour la chaine en vous assurant que chaque maillon a assez de lubrifiant.  

Comme tout motard sait, profitez-en pour vérifier votre niveau d’huile moteur et d’en rajouter si nécessaire. C’est le moment idéal, votre moto est froide, vous avez les outils pour retirer l’excès qui pourrait déborder.

Entretien, lubrification des parties électriques d'une moto après son lavage.

Conclusion

Vous voilà parés pour nettoyer de fond en comble votre 2 roues. Entre 2 gros lavages n’hésitez pas à réaliser régulièrement un lavage avec un shampooing sans eau par exemple. Nous ne le répèterons jamais assez, le lavage de votre véhicule permet de le garder en bon état, d’anticiper les pannes, d’éviter la corrosion et de pouvoir le revendre plus vite et à un meilleur prix.

Si vous n’avez pas le temps, la place ou l’envie pour nettoyer votre fidèle destrier, nos laveurs se déplacent à votre domicile avec des produits professionnels, adaptés et respectueux de l’environnement.  Téléchargez notre application ou rendez-vous sur notre site web washmee.fr et découvrez les laveurs près de chez vous !

Google play  et apple store