Le blanc reste la couleur de carrosserie privilégiée aussi bien en Europe (25%) qu’en Asie (48%).
Pourquoi cet engouement ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’avoir une voiture blanche lors de son entretien ? Comment la garder en bon état ?
Nous répondons à toutes ces questions et nous glisserons quelques astuces exclusives de nos laveurs professionnels.

1/ Les avantages et inconvenients d’une voiture blanche

a) Les raisons et avantages de choisir une voiture blanche. 

Lors du choix de la couleur, un automobiliste peut avoir plusieurs raisons de choisir le blanc pour son nouveau véhicule.
Un mythe dit que les véhicules blancs sont moins onéreux à l’achat que les autres couleurs. Mais en faisant quelques comparaisons et avec l’éventail de déclinaisons disponibles cette affirmation est incorrecte.
Néanmoins il est possible de faire des économies et d’être plus respectueux de l’environnement en achetant une voiture blanche. En effet, le blanc renvoie beaucoup plus les UV qu’une carrosserie sombre. Par conséquent, la chaleur n’est pas emmagasinée et en moyenne la climatisation est moins utilisée.

Le blanc est aussi plus visible et le taux de voitures blanches impliquées dans un accident le jour et la nuit serait inférieur de 10% à une autre teinte de carrosserie.
Enfin la couleur blanche a une signification différente en fonction des pays. En Asie le blanc est synonyme du luxe et de pureté ce qui explique le fort taux de voitures blanches. En France, le blanc représente également la pureté et est souvent associé à des personnes méticuleuses.

b) Les inconvenients d’une voiture blanche

Encore une fois, un mythe se brise : le blanc n’est pas la couleur miracle et se salit autant que le noir. Par conséquent vous consacrerez autant de temps à laver une voiture blanche qu’une voiture foncée. 

De plus en fonction du type de peinture, mate ou brillante, la saleté sera plus difficile à ôter et vous aurez du mal à lui redonner son apparence d’origine même après un lavage en profondeur.
Enfin, avec le temps, le blanc pourra avoir tendance à jaunir ou se ternir avec le soleil.

2/ Bien laver sa voiture blanche

Les voitures de couleur blanche, comme les autres teintes, pourront être lavées de différentes manières en fonction du niveau de saleté.

Par conséquent, un lavage haute pression ou au rouleau seront parfaits si vous réalisez un lavage rapide et régulier sans toutefois enlever toutes les taches et les imperfections. Un lavage à la main avec des produits adaptés et une bonne protection sera beaucoup plus efficace pour garder ou retrouver l’aspect d’origine de la carrosserie.

A lire aussi : https://www.washmee.fr/blog/lavage-auto-sans-eau/

Lavage des jantes blanches d'une voiture blanche

a) Le lavage haute pression

Le lavage haute pression est idéal pour enlever le plus gros des saletés. C’est aussi la solution rapide et efficace pour un entretien quotidien.
Si votre carrosserie est particulièrement sale ou poussiéreuse, le lavage haute pression peut faire office de prélavage.
Dans tous les cas, commencez par un premier tour de la voiture avec le jet classique, à l’eau chaude. Attention à vous tenir à 1m de la voiture pour ne pas abimer la peinture. Commencez par le toit puis descendez.
Si vous possédez un produit pour les jantes, c’est le moment de laver vos roues avant de terminer la carrosserie.
Pour des roues aussi neuves que au premier jour, suivez les conseils dans notre dernier article.  

Terminez le lavage de votre carrosserie en la rinçant à l’eau chaude distillée et séchez la avec une peau de chamois pour limiter les traces.

Conseils : 

1- Privilégiez les jours tempérés pour éviter que votre voiture ne sèche trop vite.
2- Utilisez une peau de chamois ou un chiffon microfibre de bonne qualité, propre et d’une couleur autre que blanche. Cela vous aidera à rester concentré et à mieux voir les saletés et les gouttes d’eau.

b) Le lavage à la main

Pour le lavage à la main vous pourrez opter pour la méthode des 2 seaux (un seau avec une eau savonneuse et un seau pour rincer l’éponge sale).
Vous pourrez aussi réaliser la méthode en 2 étapes en commençant par un lavage haute pression pour retirer le plus gros, puis lorsque votre carrosserie est bien sèche, peaufinez le lavage à l’aide d’un produit adapté au vernis de votre carrosserie et un chiffon microfibre.

Réalisez des mouvements d’avant en arrière (et non pas circulaires) pour éviter de créer des micro-rayures.

Votre voiture est maintenant propre ! Vérifiez à la main si toutes les saletés et contaminants sont ôtés. Si vous ressentez sous vos doigts des petites bosses et / ou imperfections (autres que les rayures et impacts), vous aurez besoin d’une barre d’argile (clay bar en anglais). Cela reste optionnel et nous vous recommandons de faire appel à un professionnel qui aura le matériel et l’expérience pour sublimer votre carrosserie.Enfin, si vous ne voulez pas passez une demi-journée toutes les semaines à nettoyer votre voiture, les 2 prochaines étapes sont faites pour vous !

c) Le polissage

Comme nous l’avons déjà expliqué dans d’autres articles tel que   « Comment laver une voiture noire ? » , le polissage va lisser et faire briller la carrosserie.
Pour un résultat optimum, choisissez des lustreurs spécifiques aux teintes blanches / claires et suivez les indications.
Si vous ne disposez pas d’un endroit propre et sec, que vous n’avez pas le temps ni la patience mais que l’entretien de votre voiture est une priorité, nos laveurs en centre ou à domicile s’en chargeront pour vous.
Maintenant que votre voiture blanche a retrouvé l’aspect du neuf, il est important de la protéger en cirant la carrosserie en moyenne tous les ans.

d) Le cirage

En fonction des cires, la protection durera de 6 mois à 5 ans. Encore une fois ici, la qualité est importante et choisir des produits comme la cire lustrante Meguiars, dont la marque a depuis de nombreuses années montré son expertise dans le domaine, vous permettra d’éviter les mauvaises surprises. La cire est utile pour faire briller (ce qui n’est pas évident pour une voiture blanche) et pour protéger en profondeur votre carrosserie des saletés, des UV et de la météo. 

Conseils : 

1- L’application doit se faire dans un endroit à l’ombre, sans vent et à l’abris de la poussière. C’est très important pour ne pas risquer d’emprisonner des particules entre la cire et la carrosserie.
2- La cire est à appliquer à température ambiante. Avec des températures trop élevées, elle aura tendance à fondre et à l’inverse, s’il fait trop froid, elle sera trop dure pour l’appliquer de manière uniforme. 
3 – Suivez les indications du fabriquant. En général, la cire est fournie avec un applicateur avec lequel vous pourrez étaler la cire sur toute la surface en faisant des petits mouvements circulaires. Pour amplifier l’aspect brillant, attendez qu’elle sèche et passez une seconde couche.

SUV blanc propre, lustré et ciré