La rentrée a sonné, les vacances sont finies pour bon nombre d’entre nous. Pendant toute la saison, vous avez pu profiter de rouler librement sur les routes avec votre camping-car ou apprécier le confort de votre caravane. Alors que vous aviez tout préparé pour votre départ, il est temps à présent de préparer au mieux son hivernage.

Un bon nettoyage en profondeur permettra d’éviter les risques de rouille, de moisissures et que son état général se dégrade. Nous vous détaillons ici, étape par étape les différents nettoyages et points de contrôle à réaliser. Nous vous donnons aussi les astuces recueillies par nos professionnels.

Un nettoyage ne peut se faire sans quelques produits et accessoires :

Extérieur :

  • Ballet
  • Brosse télescopique
  • 2 seaux de 60L
  • Chiffons microfibres
  • Vinaigre blanc
  • Pastilles de javel

Intérieur :

  • Aspirateur
  • Chiffons microfibres
  • Produits d’entretien
  • Bicarbonate
  • Vinaigre blanc

1/ Laver l’extérieur de son camping-car ou caravane

Si vous êtes un habitué de nos articles, vous devez savoir que nous vous recommandons toujours de commencer par laver l’intérieur de votre véhicule. Mais toute règle a une exception et le lavage d’un camping-car en fait partie !

Vous remarquerez dans la suite de nos explications que nous ne mentionnons pas le lavage haute pression mais la méthode des 2 sceaux. Laver son camping-car ou sa caravane avec une lance haute pression n’est pas conseillé par les professionnels. L’eau s’infiltrerait dans l’un des nombreux orifices présents sur les parois, ou bien stagnerait dans les parties non planes ce qui favorise la moisissure.

a)  Laver le toit et les panneaux solaires de son camping-car

Le toit de votre camping-car recueille toutes les feuilles, les fientes, la sève… enfin vous l’aurez compris toutes les saletés.

Pour y accéder, votre camping-car a surement été livré avec une échelle. Si ce n’est pas le cas, des stations spéciales camping-car existent avec une rampe vous permettant d’accéder au toit.

Attention, renseignez-vous avant de monter sur le toit : ils ne sont pas tous praticables !

En premier, il faudra enlever le plus gros à l’aide d’un balai. Puis à l’aide d’une brosse télescopique, nettoyez l’ensemble du toit tout en faisant attention que le hublot soit bien étanche et fermé.
Si vous possédez des panneaux solaires, assurez-vous qu’ils soient toujours propres pour garantir leur bon fonctionnement. Nous nous vous conseillons de les laver à l’aide d’un chiffon microfibre et d’un mélange vinaigre / eau, ou d’un produit pour les vitres.  

Vous pouvez retrouver les proportions du mélange dans notre E-book gratuit répertoriant toutes les astuces naturelles pour laver son véhicule.

Herzog-service-lavage du toi d'un camping car

b)  Laver la carrosserie, les pare-chocs et les jantes de son camping-car

Maintenant que le toit de votre camping-car est propre, vous pouvez redescendre et attaquer le lavage de la carrosserie. Étant donné sa hauteur, vous aurez surement du mal à accéder à toutes les parties. Une fois encore, votre brosse télescopique sera d’un grand secours. 

À l’aide de 2 seaux, l’un d’eau chaude (mais pas trop) et l’autre d’eau froide, lavez l’intégralité de la carrosserie en commençant toujours par le haut et en lavant de petites parties l’une après l’autre. Pour les seaux, vous plongerez votre brosse dans le sceau d’eau chaude et la rincerez dans le sceau d’eau froide. Cela évite que les saletés et poussières sur votre brosse se retrouvent dans l’eau que vous utilisez pour laver votre carrosserie et ainsi que des rayures surviennent.

Vous profiterez de cette étape pour vérifier l’étanchéité des joints des portes et des fenêtres.

À noter : si l’eau chaude ne suffit pas, sachez qu’il existe des produits spécifiques pour camping-car. Nous vous recommandons vivement de demander conseil à un spécialiste car en fonction du fabriquant, les carrosseries diffèrent.

Après des centaines de kilomètres, votre carrosserie et vos pare-chocs doivent être recouverts d’insectes. Comme les fientes d’oiseaux, les insectes collent et détériorent le bon état de votre camping-car. Par conséquent portez une attention particulière à bien tout enlever !

Passons ensuite aux jantes et la soute… Laver ses jantes a un aspect esthétique mais aussi et surtout cela permet de les garder en bon état plus longtemps. Des produits du commerce peuvent être assez efficaces pour enlever la poussière de frein. Nous vous recommandons toutefois de privilégier des composants biodégradables…

Après avoir appliqué le produit, laissez agir quelques minutes puis avec une brosse, frottez et rincez. On termine cette partie avec la partie la plus simple : la soute. Munissez-vous de votre aspirateur et passez dans tous les recoins pour qu’il n’y ait plus une trace de poussière.

c) Laver les vitres extérieures et intérieures

Lors du lavage de votre carrosserie, vous en avez peut-être profité pour passer un coup sur les vitres et le pare-brise. Pour un résultat sans trace, nettoyez l’extérieur et l’intérieur de chaque vitre avec un mélange d’eau vinaigrée. Appliquez ce mélange à l’aide d’un chiffon microfibre et séchez avec un autre chiffon sec. Pour faire briller, frottez chaque vitre avec du papier journal.

camping-car propre

d)    Laver les cuves d’eau du camping-car

Pour cette étape, nous vous conseillons de le faire après avoir nettoyé l’intérieur car vous aurez besoin d’eau et aussi de rincer les canalisations…

1. Le réservoir d’eau propre

Vous nous direz que si c’est le réservoir d’eau propre, le laver n’est pas nécessaire ! Mais nous vous rétorquons que même si l’eau est propre, elle n’est pas débarrassée du calcaire et autres saletés invisibles à l’œil nu 😉.

Pour que la cuve reste en bon état pendant l’hiver, il est important de la désinfecter avec un mélange de vinaigre blanc et quelques litres d’eau que vous mélangerez à la main dans un premier temps. Roulez ensuite quelques minutes pour bien mélanger. Enfin il ne vous restera plus qu’à rincer et vidanger.

2. Le réservoir d’eau usée

Pour le réservoir d’eau usée, commencez par le vider entièrement. Pour le laver et le désinfecter, le plus simple et de le remplir de quelques litres d’eau et d’ajouter 2 pastilles d’eau de javel. Répétez le même procédé que pour le réservoir d’eau propre.
C’est imparable contre les mauvaises odeurs et pour ôter toutes les impuretés qui ont pu s’y déposer.

2/ Laver l’intérieur de son camping-car ou caravane

Comme son nom anglais l’indique, « motorhome », l’intérieur de votre camping-car n’est pas très différent de votre maison. Un peu plus petit certes mais pour son entretien, les produits que vous utilisez d’ordinaire peuvent très bien fonctionner.

Pour un lavage en profondeur, nous avons identifié 5 étapes.

a) Aérer et trier l’habitacle de son camping-car

Après quelques heures de route, il est important d’aérer votre camping-car pendant minimum 10 minutes. Profitez-en pour vider tous les compartiments. Plus vous l’allégez, mieux il supportera de rester sans bouger plusieurs mois et plus simple sera le ménage. Retirez aussi les draps, les torchons, les tapis, les rideaux et les housses des sièges si elles s’enlèvent. Vous pourrez ainsi tout laver dans votre machine à laver le linge.
Enfin, débranchez tous les appareils ainsi que la bouteille de gaz.

Intérieur camping-car

b) Aspirer l’habitacle de son camping-car

Munissez-vous de votre aspirateur et passez un coup dans tous les coins et interstices de l’habitacle. N’hésitez pas à utiliser les accessoires pour aussi aspirer les sièges, la banquette, dans les placards, sur les plinthes…

c) Nettoyer et désinfecter la cuisine

Ici, vous aurez besoin d’une éponge, de vinaigre blanc et des produits que vous utilisez d’ordinaire pour votre gazinière ou plaque électrique.
Lavez bien les grilles et les feux de votre plaque de cuisson. Si certaines taches sont difficiles à ôter, mettez un peu de produit et laissez agir avant de frotter. Passez ensuite au réfrigérateur. Après l’avoir vidé, lavez l’intérieur à l’aide d’une éponge douce (n’utilisez pas de grattoir), d’un peu de liquide vaisselle et essuyez avec un chiffon. Séchez bien et laissez la porte ouverte pour éviter la moisissure et les mauvaises odeurs.

Point suivant : le brûleur qui se trouve derrière le réfrigérateur. Il doit être nettoyé après chaque utilisation prolongée. Ôtez le cache métallique, souvent sur la droite, maintenue par une vis. Attrapez le brûleur et dévissez la vis qui retient la bougie d’allumage du thermocouple. Débranchez enfin l’arrivée de gaz.
Lavez toutes les pièces sauf l’injecteur qui n’aime pas l’eau. Pour ce dernier, un coup de chiffon sera suffisant. Terminez par replacer le brûleur en faisant suivant le processus inverse.

d) Nettoyer la salle de bain et les canalisations

Comme la cuisine, il est important de nettoyer toutes les surfaces. Utilisez une solution antibactérienne non abrasive ou tout simplement du vinaigre blanc.
Pour laver vos canalisations, vous pouvez verser un mélange de bicarbonate et de vinaigre blanc que vous laisserez reposer 30 minutes avant de faire couler de l’eau bouillante par-dessus pour éviter que le bicarbonate ne colle aux parois et ne forme un bouchon.

Pour enlever les mauvaises odeurs et le calcaire de la caissette des toilettes, versez du vinaigre blanc et laissez reposer quelques heures. Évitez encore une fois d’utiliser des produits corrosifs ou du chlore.

Pour ces 2 étapes, vérifiez que votre camping-car soit à niveau pour que l’eau s’écoule bien.

e) Nettoyer la chambre et les sols

Vos draps étant retirés, rideaux et tapis aussi, l’aspirateur passé… le nettoyage de la chambre va donc être plutôt rapide ;-). Avec un chiffon microfibre, enlevez la poussière des placards.
En cas de tache sur votre moquette, vous pouvez saupoudrer du bicarbonate directement sur la tache, attendre 30 minutes et passer l’aspirateur.

Si vous avez une moustiquaire détachable, vous pouvez la laver en la faisant tremper 30 minutes dans de l’eau savonneuse puis la frotter légèrement. Il ne restera plus qu’à la rincer et attendre qu’elle soit sèche avant de la remettre.

Il ne reste plus qu’à passer un coup de serpillère sur le sol !

3/ Les finitions et la préparation à l’hivernage de votre camping-car

Votre camping-car est dorénavant rutilant et presque prêt à passer en mode hivernage jusqu’à l’année prochaine.

En plus d’un check mécanique, n’oubliez pas de lubrifier les joints des portes et des fenêtres pour éviter qu’ils ne s’abiment.

Vous pouvez aussi protéger votre carrosserie avec une housse de protection et / ou en appliquant une cire. Cette étape pouvant être assez périlleuse, n’hésitez pas à demander les conseils et l’aide d’un professionnel.

Ne laissez pas votre véhicule totalement fermé pendant plusieurs mois et créez un courant d’air en ouvrant légèrement 2 fenêtres de quelques centimètres. Ainsi vous éviterez les mauvaises odeurs, l’humidité et la moisissure.

Enfin, n’oubliez pas de l’alléger le plus possible. Tout ce que vous pouvez enlever, vous l’enlevez !

Conclusion

Voici donc en détail la marche à suivre et les détails qui permettent de nettoyer votre camping-car ou caravane pour entamer de manière sereine l’hivernage. Toutes ces étapes sont à réaliser à l’ombre et pendant une journée tempérée et dans un lieu adapté au lavage de votre véhicule où vous pourrez recycler l’eau sale.

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de réaliser le nettoyage, nos laveurs peuvent s’en occuper. Ils se déplacent chez vous et ont l’expérience pour redonner un coup d’éclat à votre véhicule.

En quelques clics, commandez un lavage quand et où vous le souhaitez via notre site web washmee.fr ou en téléchargeant notre appli.

Google play et apple store